Pilules de troisième génération: une jeune femme porte plainte contre un groupe pharmaceutique



 Victime d'un accident vasculaire cérébral en 2006 et atteinte d'un lourd handicap depuis, une jeune femme a décidé de porter plainte contre le groupe pharmaceutique Bayer qui commercialise une pilule de troisième génération, la pilule Méliane. En effet, pour la jeune femme, ladite pilule est à l'origine de son handicap.
Selon l'avocat de la victime, la plainte a été déposée par celle-ci contre le directeur général de Bayer santé pour "atteinte involontaire à l'intégrité de la personne humaine"; elle vise également le directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) "qui n'a pas demandé le retrait de cette pilule du marché 'malgré le principe de précaution' ". 

La plainte doit être déposée ce vendredi auprès de la procureure de Bobigny. 

Cette affaire intervient alors que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé mi-septembre la fin du remboursement par la Sécurité sociale des pilules contraceptives de troisième génération, à compter du 30 septembre 2013 (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 20/09/12). Cette mesure de la ministre fait suite aux conclusions rendues par la Commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS), jugeant que le Service Médical Rendu (SMR) par ces pilules est "insuffisant" et qu'elles présentent des risques (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 21/09/12).  


Sources: 

 AFP 14/12/12 - Le quotidien du médecin.fr 14/12/12 - atlantico.fr 14/12/12 - tempsreel.nouvelobs.com 14/12/12 - slate.fr (Jean-Yves Nau) 16/12/12