144 enfants nés par GPA recensés en Suisse, où cette pratique est interdite



En Suisse, « 48 enfants nés de mères porteuses ont été enregistrés l’année dernière, soit deux fois plus qu’en 2016 »[1]. Au total « les cantons ont recensé 144 cas au cours des quatre dernières années » alors que la gestation par autrui est interdite en Suisse. « La plupart des enfants sont nés aux États-Unis. Viennent ensuite l’Ukraine et le Canada. »

 

Ces chiffres s’avèrent « plus élevés que les estimations faites jusque-là par la Confédération ». Et « les experts soupçonnent que cette pratique soit en réalité beaucoup plus répandue », estimant que « jusqu’à 1000 enfants nés de cette façon » vivent en Suisse.

 

 

Pour aller plus loin :

GPA en Ukraine : la souffrance des mères et des enfants, l’indifférence de l’Etat

200 associations écrivent au président Ukrainien pour lui demander de bannir l'industrie de la Gestation par autrui de son pays

GPA : malgré la pandémie, le marché prospère



[1] D’après un sondage réalisé par le journal NZZ am Sonntag  auprès des offices cantonaux de l'état civil en Suisse.

 


Sources: 

Le Matin (28/06/2020)