25% des médecins généralistes irlandais refuseront de pratiquer les avortements



Une consultation en ligne menée par le Collège irlandais général des praticiens[1] révèle qu’un quart des médecins irlandais ne veulent pas assurer les services liés à l’avortement et sont réticents à envoyer les femmes enceintes à un collègue.

 

Seuls 32% des 3500 médecins généralistes interrogés sont actuellement disposés et en mesure de fournir ces services. Les 43% restants ont déclaré ne pas pouvoir offrir de tels services pour des raisons de compétences, de ressources ou d’objection de conscience, mais acceptent d’adresser les femmes à un autre praticien.



[1] Irish College of General Practitioners (ICGP).

 


Sources: 

Irish examiner, Stephen Rogers (09/11/2018) - 25% of GPs won’t provide abortion service, finds poll