6 500 gènes s’expriment différemment chez les hommes et les femmes



Des différences homme/femme s’observent dans l’expression de certaines maladies et dans la réponse à certains traitements. Ces différences sont liées à la façon dont hommes et femmes expriment des milliers de gènes. Les chercheurs du Weizmann Institute of Science ont récemment découvert ces milliers de gènes, 6500 sur les 20000 étudiés. La carte détaillée, publiée dans BMC Biology, démontre que les hommes et les femmes subissent « une sorte d'évolution séparée, mais interconnectée ».

 

Parmi ces 6500 gènes, on trouve des gènes pour le renforcement musculaire, plus exprimés chez les hommes, et ceux impliqués dans le stockage des graisses, plus exprimés chez les femmes. Outre les organes sexuels, qui expriment des gènes différents hommes/femmes, d’autres organes moins évidents se distinguent également : le cœur, le cerveau, le foie, ce dernier expliquant les différences de réponses aux médicaments. «Le génome de base est presque le même, mais il est utilisé différemment », expliquent les chercheurs. Leurs recherches se poursuivront dans les prochains mois.


Sources: 

Medical press (4/05/2017)