Affaire Vincent Lambert : le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne favorable à l'arrêt des soins



« Le maintien des soins et traitements constitue une obstination déraisonnable ». Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a rendu son jugement ce jeudi 31 janvier 2019, se prononçant en faveur de l’arrêt des soins de Vincent Lambert. « La volonté de Vincent Lambert de ne pas être maintenu en vie dans l'hypothèse où il se trouverait dans l'état qui est le sien depuis dix ans, est établie », ont estimé les juges.

 

Cette décision intervient alors que 55 médecins en charge des personnes en état végétatif ou pauci-relationnel ont signé un manifeste contestant la validité de l’expertise médicale (cf. Vincent Lambert : 55 médecins contestent la validité de l’expertise médicale). Dénonçant « la méthode d'évaluation » de la dernière expertise, qui « ne prend pas en compte les spécificités de ce type de patient au profil complexe »,  Me Jean Paillot, l'un des avocats des parents de Vincent Lambert a annoncé faire appel devant le Conseil d'Etat pour demander « un complément d'expertise » afin de « s'appuyer sur des arguments scientifiques réels ». La volonté présumée du patient validée par le tribunal conduit à « l'acceptation du principe de l'euthanasie », a-t-il souligné.

 

 

Pour aller plus loin :

Vincent Lambert : un destin suspendu

Vincent Lambert : une audience "surréaliste" au Tribunal de Chalons-en-Champagne

 


Sources: 

AFP (31/01/2019)