Au Maroc, l’infertilité touche près de 15% des couples



Selon Hassan Boudrar, gynécologue spécialiste en médecine de la reproduction, entre 13 et 15 % des couples marocains souffrent d’infertilité. Ce chiffre élevé est en constante hausse. Le médecin estime que la tendance s’explique «  par l’impact des changements climatiques, le changement des modes alimentaires, le parcours d’études long chez des femmes et des hommes, ainsi que le recul de l’âge du mariage ».

 

Pour aller plus loin :

"Les médecins et les gynécologues ne connaissent finalement pas grand-chose à l'infertilité"

Recherches sur les causes de l’infertilité : peu d’équipes impliquées en France

De nouvelles découvertes permettraient de contribuer à la compréhension de l’infertilité masculine

Des avancées dans la compréhension de l’infertilité féminine la plus fréquente


Sources: 

Bladi (08/03/2020)