Aux USA, les décès par overdose alimentent 17,6 % des transplantations d’organes



Entre 1999 et 2016 le nombre de décès dus à des overdoses a plus que triplé aux Etats-Unis. Conséquence pour les transplantations d’organes, les greffes issues de patients morts d’overdose ne fait que croitre lui aussi. Désormais, 17,6 % des organes transplantés aux USA sont issus de ces donneurs. « C’est un signal important indiquant que les gens acceptent désormais des organes issus de décès liés aux overdoses » analyse Mandeep Mehra, directeur médical du Brigham's Heart and Vascular Center. Son équipe a analysé les données de l’Organ Procurement and Transplantation Network, parvenant au chiffre de 17,6 %. D’après leurs travaux, sur 1000 décès liés à une overdose, ils arrivent par exemple à prélever en moyenne 6,24 cœurs. « Nous devons chercher des moyens de combattre cette crise et en même temps chercher des nouvelles façons d’augmenter la disponibilité de bons organes issus de donneurs ».

 

Pour aller plus loin :

Donneurs d’organes décédés par overdose : quel risque ?


Sources: 

Medical Press, Study reveals patterns of drug intoxication deaths, organ donors across the US