Bébés génétiquement modifiés : un second comité international est créé



He Jiankui, chercheur à l’origine de la naissance des premiers bébés génétiquement modifiés révélée en novembre dernier, a rapidement été condamné par la communauté scientifique internationale (cf. Bébés OGM : cobayes malgré eux). Mais cette sentence n’était pas partagée universellement : dès le mois de décembre, des cliniques de fertilité ont contacté le chercheur chinois dans le but de proposer à leurs clients des « bébés CRISPR ». Ces révélations, faites cette semaine par le docteur William Hurlbut de l’université de Stanford[1], démontre « le risque réel de commercialisation » du procédé.

 

Depuis le mois de novembre, l’Organisation mondiale de la santé et plusieurs académies scientifiques nationales ont amorcé des tentatives de règlementation de l’utilisation de CRISPR pour l’édition du génome humain (cf. Bébés génétiquement modifiés : L’OMS lance un comité d’éthique). La semaine dernière, les académies des sciences et de médecine américaines, à l’initiative de deux sommets internationaux sur le sujet, ainsi que la Royal Society britannique, ont annoncé la création d’une commission constituée des représentants de 10 pays. Elle a pour rôle « d’identifier les problèmes techniques à évaluer avant toute application clinique de l’édition du génome de la lignée germinale », et « d’évaluer les mécanismes possibles de surveillance à long terme des enfants nés avec un génome modifié ». Elle doit publier un rapport au printemps 2020.

 

Ce comité fonctionnera parallèlement à celui mis en place par l’OMS au mois de mars, qui a pour sa part « appelé à la création d'un registre central des recherches sur l'édition du génome humain afin de constituer une base de données ouverte et transparente sur les travaux en cours » (cf. L’OMS va créer un registre international des recherches impliquant l’édition du génome).

 

Pour aller plus loin :

 

 


Sources: 

Stat News, Sharon Begley (28/05/2019)

National academies of sciences, engineering, medicine (22/05/2019)