Lancement de Novussanguis1, consortium de recherche sur les cellules adultes


Créé à l’initiative de la Fondation Jérôme Lejeune et du Centre de recherche sur le sang de cordon de l’université de Newcastle, le consortium international Novussanguis a été officiellement lancé le 14 mai dernier, à l’Ecole de Médecine, en présence de 200 participants de nombreuses nationalités. Parmi les interventions, soulignons celles du Pr Axel Kahn (président de l’Université Paris-Descartes) et de M. Claude Birraux (député et président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques).

 

Une recherche responsable

 

Lancé sous le patronage du président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, et le parrainage du ministère français de la recherche, Novussanguis veut développer et encourager une recherche responsable sur les cellules souches adultes et issues de sang de cordon. Rassemblant une quinzaine de laboratoiresNovussanguis privilégie trois orientations : la recherche, l’innovation et la formation de la prochaine génération de chercheurs. Ainsi Novussanguis veut-il répondre aux attentes des patients qui pourraient bénéficier d’un traitement grâce aux cellules souches adultes ou de sang de cordon, tout en prenant garde à ne pas susciter chez eux de vains espoirs.

 

…pertinente et nécessaire

 

Particulièrement prometteuses pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative du fait de leur fort potentiel de différenciation et de multiplication, les cellules souches adultes et de sang de cordon peuvent, à ce jour, traiter plus de 80 pathologies : maladies liées au système sanguin (leucémies), à la moelle osseuse, au système immunitaire (bébé bulle), au système nerveux, au cœur, au métabolisme (diabète juvénile)...

 

Pour le Pr Eliane Gluckman (Hôpital Saint-Louis, pionnière de la greffe de sang de cordon en Europe),Novussanguis est un projet "indispensable" : "il était grand temps qu’une initiative de ce genre soit lancée pour fédérer la recherche dans ce domaine".

 

Les premiers projets financés pour un total de 3 millions d’euros porteront sur : 

> Ingénierie tissulaire de tissus nerveux et pancréatiques, mais aussi d’os, cartilages, tendons et vaisseaux ;
> Régénération du tissu cornéen ;
> Régénération des tissus après infarctus du myocarde ;
> Conservation des cellules souches hématopoïétiques ;
> Profil épigénétique des cellules souches de sang de cordon.

 

1. Consulter www.novussanguis.org