Clonage thérapeutique avec cellules souches adultes



 Une équipe de scientifiques américains (Californie) a publié dans la revue Cell Stem Cell la semaine dernière les résultats de leur recherche qui leur ont permis de cloner des cellules souches adultes humaines pour créer des cellules souches embryonnaires. Ces résultats ont donné lieu à des commentaires enthousiastes et relancent le débat sur le clonage thérapeutique.

Pour la première fois, des cellules souches adultes ont été clonées pour obtenir des cellules souches embryonnaires. Les scientifiques ont utilisé la même technique que celle employée 11 mois plus tôt par le Dr Shoukhrat Mitalipov et son équipe (Oregon) (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 16/05/2013). Le clonage thérapeutique, dit par transfert des noyaux de cellules somatiques (SCNT), consiste à produire des cellules souches embryonnaires génétiquement identiques au donneur dans le but de traiter une pathologie.En 2013, l’équipe de l’Oregon avait réussi à créer des cellules souches embryonnaires à partir de cellules de la peau en utilisant l’ADN provenant d’un nouveau-né de 18 mois. Cette fois l’étude à été menée grâce à l'extraction de l'ADN de deux hommes de 35 et 37 ans, explique le Pr. Robert Lanza, responsable scientifique d'Advanced Cell Technology (ACT). Les noyaux de cellules de la peau des 2 hommes ont été transférés dans 77 ovocytes de quatre donneuses, dont les noyaux avaient été retirés. Les 77 ovocytes  ont permis d’obtenir 2 lignées de cellules souches embryonnaires.

Des scientifiques soulignent la modestie des résultats obtenus. D’abord parce qu’il a fallu "quatre donneuses (payées plusieurs milliers de dollars chacune) pour obtenir 77 ovocytes". Ensuite parce que seuls trois embryons sont parvenus au stade blastocyste. En conséquence "2 lignées pour 77 tentatives, même d’un point de vue purement technique, c’est très loin d’être encourageant".

Le clonage thérapeutique avec des cellules souches adultes créé et détruit quand même des embryons. La dépêche AFP reprise par la presse francophone a manqué de précision. Elle indique que les questions éthiques soulevées par la destruction d’embryons fertilisés sont balayées par cette nouvelle technique. Or le clonage thérapeutique utilisant des cellules souches adultes pour obtenir des cellules souches embryonnaires consiste à créer un embryon par clonage. Dans cette présente étude, il a fallu "créer et détruire 77 embryons pour obtenir 2 lignées cellulaires". La controverse n’est donc pas éteinte. 

Les Etats-Unis interdisent l'utilisation de fonds fédéraux pour le clonage thérapeutique et reproductif. Cette étude a été financée en partie par le gouvernement sud-koréen.

Sources: 

 Le Blog d’Albert Barrois 21/04/2014 – Tech Times (Anu Passary) 20/04/2014 - Gulf Times (Sharon Begley) 18/04/2014 –– Le Généraliste 18/04/2014 - Los Angeles Times (Monte Morin) 17/04/2014