OGM : l'Europe compte renforcer l'indépendance de ses experts



Le 5 juillet 2010, la Commission européenne a fait part de sa décision de s'assurer de la complète indépendance de ses experts en matière d'OGM. La Commission entend ainsi répondre aux détracteurs accusant les experts de l'EFSA, l'agence européenne pour la sécurité alimentaire, d'avoir des liens avec les multinationales de semences OGM.

"Nous allons développer avec l'EFSA [...] un système de candidatures de scientifiques pour les panels sur les OGM" explique John Dalli, commissaire à la santé chargé du dossier des OGM. "Nous voulons une évaluation de leur indépendance et un audit sera réalisé a posteriori sur toutes les personnes qui ont participé aux panels pour vérifier leur indépendance" a-t-il ajouté.

Le 13 juillet 2010, la Commission européenne proposera de rendre aux Etats la liberté d'autoriser ou d'interdire les cultures d'OGM sur leurs sols. La France refuse ce projet et exige que l'analyse des risques que présentent les semences génétiquement modifiées soit renforcée au niveau européen.

Aux Etats-Unis, la multinationale Monsanto a récemment été sanctionnée d'une amende de 2,5 millions de dollars pour vente non autorisée de deux variétés de graines de coton OGM : Monsanto Bollgard et Bollgard II. Bien qu'interdites dans 10 comtés du Texas en vue d'éviter qu'une résistance à certains pesticides ne se développe, Monsanto a vendu ces variétés entre 2002 et 2007 sans indiquer cette interdiction.


Sources: 

Le Figaro.fr 05/07/10 - Enviro2b.com 06/07/10 - Maxisciences 06/07/10 - Romandie News 09/07/10 - Swiss info.ch 09/07/10