Coup d'arrêt pour la thérapie génique ?