Démantèlement d'un trafic d'organes au Pakistan



Au Pakistan, dans un « bloc opératoire improvisé installé dans une maison de Lahore », quatre personnes ont été prises en flagrant délit de prélèvement illégal de deux foies qui « devaient être greffés dans la foulée à deux ressortissants d'Oman ».

 

L'équipe qui réalisait ces « greffes sauvages » était composée notamment de deux médecins.  Ils ont été placés en détention ainsi que les deux patients, qui avaient payé chacun 70 000 dollars pour bénéficier de l'intervention.

 

Le manque chronique d'organes à greffer et la pauvreté des Pakistanais les conduit « à vendre leurs organes pour survivre » et « alimentent un vaste marché noir dans le pays ».


Sources: 

JIM, (02/05/2017)

BFMTV, (02/05/2017)