Des parents réclament 4 millions de dollars à leur gynécologue pour la naissance de leur bébé porteur de trisomie 21



A Montréal, les parents d’une petite fille porteuse de trisomie 21 réclament 4 millions de dollars à leur gynécologue. Lors du suivi de la grossesse, le Dr Maan Malouf aurait prescrit le dépistage standard de la trisomie au lieu du dépistage propre aux grossesses gémellaires. Le résultat s’est avéré négatif alors qu’à la naissance une des jumelles était porteuse de trisomie 21.

 

La mère des deux fillettes affirme que si elle l’avait su pendant la grosses elle aurait avorté immédiatement, « même au risque de perdre l’autre fœtus ».

 

Les parents réclament :

  • Au titre des pertes de revenus passés et futurs : 1,5 million de dollars pour la mère qui n’a pas pu obtenir la promotion qu’elle espérait et ne sait pas quand elle pourra reprendre le travail, et 200 000 $ pour le père qui n’a pas pu reprendre des études comme il le souhaitait,
  • Au titre des soins à prodiguer à vie à la petite fille (cardiologue, ophtalmologue, nutritionniste et physiothérapeute) : 1,5 million de dollars pour la mère et 100 000 $ pour le père,
  • Au titre de la « perte de jouissance de la vie, troubles et inconvénients » : 250 000 $ pour la mère en dépression chronique, 250 000 $ pour le père et 50 000 $ pour chacun des trois autres enfants, « qui sont aussi affectés par la situation ».

 

La réclamation s’élève donc au total à 3,95 millions de dollars.

 

 

 


Sources: 

Droit-Inc.com, Julien Vailles (19/07/2018)