Don d’organes en hausse au Québec



Transplant Quebec a rendu public jeudi son bilan annuel sur le don d’organes en 2016 : « les hôpitaux du Québec identifient davantage de donneurs d’organes et les refus des familles diminuent ». Des données « encourageantes » commente l’organisme, qui fait état de dons de plus en plus nombreux après arrêt de traitement.

 

En 2016, les hôpitaux ont référé 626 donneurs potentiels, soit 60% de plus qu’en 2010. Toutefois seuls 170 de ces donneurs ont été retenus, permettant 480 greffes, 27 de moins qu’en 2015. Les patients greffés ont reçu principalement un rein (275), un foie (99), un cœur (46), ou des poumons (51).

 

Par ailleurs, les équipes ont « amélioré leur approche des familles en deuil » et un poste de médecin coordonnateur a été ouvert dans 10 hôpitaux. En 2016, 154 familles ont refusé le don d’organes d’un proche, un chiffre qui a diminué de 26 à 21% depuis un an.

Concernant les registres de la Régie de l’assurance maladie du Québec et celui de la Chambre des notaires, de nombreuses signatures ont été enregistrées : 4 québécois sur dix ont officialisé leur consentement au don d’organes et tissus dans un des deux registres en 2016. Trois millions de québécois « seraient prêts à faire un don d’organes ».

 

Pour Transplant Quebec, ces performances auraient permis d’économiser 13 millions de dollars pour le système de santé québécois.


Sources: 

TVA Nouvelles, Harold Gagné (9/03/2017)