Donald Trump s’oppose aux avortements tardifs



Mardi, à l’occasion de son discours sur l’état de l’Union, le président américain Donald Trump a évoqué la question de l’avortement : il a appelé à la limitation des avortements tardifs, faisant référence aux controverses sur les récentes lois adoptées par les états de New York et de Virginie (cf. USA : après New-York, bientôt des avortements en fin de grossesse en Virginie ? ; Aux Etats-Unis, dans les états de New-York et de l’Iowa, les lois s’érigent et se défont en faveur de l’IVG)

 

 « Pour défendre la dignité de chaque personne, je demande au Congrès d’adopter une loi interdisant l’avortement tardif des enfants qui peuvent ressentir la douleur dans le ventre de leur mère » a-t-il déclaré. Il appelle à « travailler ensemble pour construire une culture qui respecte la vie innocente », au lieu de se « féliciter de lois » qui « permettent à un bébé d’être arraché du ventre de sa mère quelques instants avant sa naissance ».


Sources: 

Reuters (5/02/2019)