En Allemagne, les sanctions confirmées pour un médecin ayant fait de la pormotion pour l'avortement



 

En Allemagne, la publicité pour l’avortement est interdite. Vendredi, un tribunal allemand a confirmé en appel l’amende de 6000€  infligée en première instance à une femme médecin, Kristina Hänel, 61 ans. Elle avait « fait savoir sur internet qu'elle pratiquait l'avortement ». Une pratique interdite par la loi allemande qui, « se fondant sur l'article 219a du Code pénal allemand », assimile c »e type d'information à de la promotion voire de la publicité ».

 

Dans ce pays, 100 000 avortements sont pratiqués chaque année pour 790000 naissances. L’acte n’est pas remboursé par l’assurance maladie.

 

Pour aller plus loin :

Publicité pro-IVG en Allemagne : l'interdiction en débat

Allemagne: la publicité autour de l’avortement en débat

 


Sources: 

Afp (12/10/2018)