En Allemagne, vers une réforme de la loi interdisant la "publicité" pour l'avortement ?



La coalition allemande est parvenue à un accord intermédiaire pour réviser la loi punissant les médecins qui fournissent des informations sur l'avortement (cf. Allemagne: la publicité autour de l’avortement en débat).

 

La nouvelle présidente de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, a souligné que « la protection de la vie d'enfants nés ou à naître est primordiale » pour son parti, et « a demandé à ce qu'une interdiction de la publicité subsiste ». Toutefois, « le gouvernement veut clarifier la situation pour les docteurs et hôpitaux qui souhaitent rendre public le fait qu'ils offrent ce service ».

 

Cette proposition de réforme intervient suite à la condamnation de deux médecins qui ont rendu publics leurs services sur le site internet de leur cabinet de gynécologie (cf. En Allemagne, les sanctions confirmées pour un médecin ayant fait de la pormotion pour l'avortement). Les juges avaient estimé qu'il s'agissait de publicité interdite.

 

Les partis de la coalition se réuniront en janvier « afin de poursuivre la discussion autour de ce dossier » et élaborer un projet de loi.

 

Pour aller plus loin :

IVG : les risques médicaux encourus par les femmes

Précarité, situation familiale, contraception... les facteurs de risque de l'avortement


Sources: 

AFP (13/12/18)