En Espagne, des dépenses dix fois supérieures pour les IVG que pour les grossesses



En Espagne, sur 10 € dépensés par l’Etat pour les femmes enceintes, 1€ est consacré à la grossesse et 9€ aux avortements. C’est la « Carographie de la maternité 2017 », publiée en juin dernier par la  Fondation RedMadre, qui révèle ces chiffres. En effet, l’Etat finance 100 % des IVG réalisés sur le territoire, pour un coût total de 34 millions d’euros. Par comparaison, le budget alloué à l’aide aux femmes enceintes est de 3,6 millions d’euros et cette dernière aide a été réduite de 24 % par rapport à l’année précédente.

 

La Fondation déplore par ailleurs que les aides aux femmes qui attendent un bébé soient soumises au seul critère de « situation d’exclusion sociale ». L’aide « n’est pas versée du fait de la grossesse, mais à cause de ses difficultés économiques, circonstances étrangères à sa décision de devenir mère ». Des mesures devraient être proposées « pour soutenir la maternité, que la femme se trouve ou non dans une situation vulnérable », explique Amaya Azcona, présidente de la Fondation.


Sources: 

ABC.es, Laura Peraita (11/06/2019) - El Estado destina 34 millones de euros a financiar el aborto y 3,6 a la mujer embarazada