En France, nouvelle baisse de la natalité en 2017


 

770 000 bébés sont nés en France en 2017, « soit 14 000 naissances de moins qu’en 2016 ». Ces chiffres publiés par l’INSEE[1] se rapprochent « du point bas des 25 dernières années en France métropolitaine », avec 711 000 naissances en 1994. En 2010, les naissances avaient atteint leur point haut avec 802 000 bébés nés.

 

Ces naissances interviennent pour 59,9% hors mariage, les couples étant « pacsés » ou en union libre. 84% de ces enfants ont été reconnus par leur père à la naissance.

 

La France détient la part de naissances hors mariage la plus importante d’Europe, la moyenne européenne étant de 42,6%.