En Suisse, le nombre d’avortements est en hausse en 2018



Selon l’office fédéral de la statistique, en 2018, 10 457 avortements ont été recensés en Suisse, soit 420 de plus que l’année dernière , un chiffre en hausse. 10 264 femmes résidant en Suisse ont eu recours à l’IVG. Dans trois quart des cas, les IVG ont été effectué par voie médicamenteuse. La méthode chirurgicale a été utilisée dans un quart des interventions. 

 

Le nombre d’interruption de grossesse pour 100 naissances vivantes est de 11,7%. Parmi les jeunes femmes âgées entre 15 et 19 ans, 3,3‰ ont pratiqué un avortement en 2018, un chiffre qui reste stable par rapport à 2017. De plus, aucun avortement n'a été opéré sur des adolescentes de moins de 16 ans.

 

La quasi-totalité des IVG (95%) ont eu lieu durant les douze premières semaines de grossesse, soit dans les délais légaux. En Suisse, l'avortement ne peut être pratiqué que si un avis médical le prescrit. Il faut démontrer que la femme enceinte est en grave danger ou dans un état de détresse profonde.

 

La région lémanique est la région la plus concernée avec un total de 3003 IVG. Viennent ensuite la région de Zurich avec 2327 interventions, et l'Espace Mittelland avec 2065. Ces trois régions ont enregistré une augmentation du nombre d’IVG. 


Sources: 

RTS Info (02/09/2019) - Légère hausse des interruptions de grossesse en Suisse en 2018

Office fédéral de la statistique (02/09/2019) - Interruptions de grossesses