Etats-Unis : Conflit autour des règles de partage des données de santé



60 chaînes hospitalières aux côtés Judy Faulkner, PDG d’Epic systems, une société privée dédiée à la commercialisation de logiciels de santé, exhortent les hôpitaux et cliniques à prendre position contre les règles édictées par le Département de la Santé et des Services sociaux[1] des États-Unis pour que les patients aient un accès simplifié à leurs dossiers médicaux et que le partage avec les applications de santé soit facilité.

 

Epic systems est l’une des plus grosses sociétés de technologies de santé des Etats-Unis. L’installation d’un de leurs systèmes peut s’élever à 1 milliard de dollars. La lettre a été adressée à Alex Azar le secrétaire du HHS, qui a accusé réception. De l’autre côté, Apple, Alphabet et Microsoft prennent le contrepied, car ces règles accroitraient l’interopérabilité entre les systèmes de stockage de dossiers médicaux. Ce qui leur permettrait de progresser dans le secteur de la santé : un marché de 3 500 milliards de dollars.

 

Epic Systems déclare soutenir les objectifs généraux de ces règles mais se montre inquiet quant à la protection de la vie privée des patients et de leurs données de santé personnelles. Des inquiétudes partagées par certains médecins. Le docteurNeil Calman, du Mount Sinai Hospital à New York et président de l’Institute for family health déclare : « Il y a des dizaines de milliers d’applications relatives à la santé ». Et juge « c’est impossible qu’un système qui a été développé depuis des décennies puisse maintenant s’interfacer avec toutes ces applications et préserver la sécurité des informations ».

 

 

Pour aller plus loin :

Course aux données de santé : la nouvelle ruée vers l'or ?

Plan stratégique du Health Data Hub : 4 axes dont un pour « garantir la participation de la société civile »

La cybersécurité : un enjeu primordial pour les données de santé

La nouvelle Plateforme des données de santé menacée par un conflit d’intérêts

Royaume-Uni : des données de santé divulguées aux entreprises du numérique

Les applications de santé : entre menaces pour la vie privée et risques de discrimination



[1] HHS : Department of Health and Human Services

 


Sources: 

CNBC, Christina Farr (05/02/2020)