Etats-Unis : Donald Trump marche pour la vie



Donald Trump s’est joint à la 47e marche pour la vie, adressant un message aux manifestants : « Je me bats pour vous et nous nous battons pour les sans-voix ». Organisée tous les ans « autour du 22 janvier, date anniversaire de l'arrêt emblématique de la Cour suprême "Roe v. Wade", rendu en 1973, et légalisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG) dans tous les Etats-Unis », elle a eu lieu à Washington le 24 janvier dernier. Elle a rassemblé « plus de 100 000 participants » sur le thème « La vie donne du pouvoir : être pour la vie, c’est être pour les femmes ». La manifestation en faveur de l’avortement qui se tenait le samedi précédent a quant à elle rassemblé « moins de 10 000 participants ».

 

Premier président des Etats-Unis à s’être adressé en personne aux manifestants, il a déclaré que son administration a maintenu « 187 juges fédéraux qui appliquent la constitution telle qu’elle est écrite », dont deux juges de la Cour suprême qu’il a salués comme « extraordinaires », Neil Gorsuch et Brett Kavanaugh. Donald Trump a affirmé également protéger « le droit des étudiants à la liberté d’expression sur les campus universitaires ». Il met en garde : « Si les universités veulent l’argent du contribuable, elles doivent faire respecter le premier amendement ». Le président a par ailleurs dénoncé les « positions radicales et extrêmes des Démocrates » en faveur de l’avortement.

 

Rebecca Jones, une américaine de 53 ans, témoigne de l’avortement qu’elle a subi en 1990 en Angleterre : « C’est quelque chose que je regrette depuis toujours », « j’en ai souffert émotionnellement et physiquement ». « Je suis en faveur de la vie parce que je sais ce que la mort a apporté dans ma vie », déclare-t-elle.  Participant pour la première fois à cette marche, elle ne voudrait pas qu’elle devienne un terrain de bataille politique.

 

Pour aller plus loin :

L'avortement, un enjeu majeur des prochaines élections américaines

Etats-Unis : l'avortement devant la Cour Suprême

USA : Les avortements en Illinois ont augmenté de 7 % depuis la prise en charge des IVG par l’assurance maladie


Sources: 

The Guardian, David Smith (24/01/2020) – Zenit, Jim Fair (25/01/2020) – AFP (24/01/2020) – BioEdge, Michael Cook (26/01/2020)