Etats-Unis : Pour une expertise sur l'utilisation des embryons humains dans la recherche



Aux Etats-Unis, un groupe de la Chambre des représentants des États-Unis a demandé à l'Institut national américain de la santé (NIH) de se pencher sur l’utilisation des embryons humains issus d’avortements dans la recherche scientifique (cf. La recherche sur embryons pose toujours question).

 

Ce groupe appelle le NIH à déterminer si l’embryon humain est « le modèle le plus approprié » pour la recherche financée par le gouvernement. Le groupe de la Chambre des représentants a également exhorté le Congrès à commander des études sur l’utilité de ces « tissus de nourrissons mort-nés et prématurés » (cf. Mexique : une proposition de loi pour interdire la recherche sur les embryons humains ; Le mauvais sort des embryons surnuméraires).


Sources: 

Nature, Heidi Ledford (05/01/2017)