Etats-Unis : un implant biodégradable pour le glaucome reçoit son agrément



Aux Etats-Unis, la Food and Drug administration vient de donner son agrément pour l’utilisation d’un implant local biodégradable dans le traitement du glaucome. Produit par le laboratoire Allergan, ce dispositif appelé Dyrusta est conçu pour réduire la pression intraoculaire chez les patients atteints du glaucome dit « à angle ouvert ».

 

Biodégradable, cet implant « délivre localement, au niveau d’une zone dite la chambre antérieure de l’œil, 10 microgrammes de bimatoprost, un analogue de la prostaglandine ». Son utilisation est limitée à un seul implant par œil, sans possibilité de nouveau traitement. Sa pose pourra être réalisée par un ophtalmologiste, grâce à un applicateur à usage unique, sans qu’une dilatation préalable de l’œil ne soit nécessaire.

 

Par rapport au traitement classique (des gouttes locales de timolol, administrées deux fois par jour), l'implant a réduit la pression intra-oculaire d'environ 30%. Un rougissement de l’œil a été noté comme principal effet indésirable chez 27% des patients.

 

Le dispositif devrait être commercialisé prochainement en France où 800 000 personnes sont traitées pour un glaucome et « près d’un demi-million en souffrent sans le savoir ».

 

Pour aller plus loin :

Cellules souches : succès dans le traitement du glaucome


Sources: 

Sciences et Avenir (14/03/2020)