France : Près de 6000 greffes d’organes en 2016



L’agence de biomédecine (ABM) a publié le 20 mars « les chiffres préliminaires de l’activité de greffe d’organes en France en 2016 » : 5891 greffes ont été réalisées, un chiffre en augmentation par rapport à 2015 (5739), qui dépasse l’objectif fixé par le plan greffe 2012-2016 (5700). En cinq ans, le nombre de greffe d’organes a augmenté de 17%, principalement les greffes de rein, foie et cœur. Parallèlement le nombre de patients en attente d’un organe est en « progression constante », et a atteint 22 617 patients.

 

L’ABM précise que « toutes les sources de prélèvements de greffons » sont développées, « sans en privilégier une par rapport à l’autre » (mort encéphalique, Maastricht III et don du vivant). Dix hôpitaux sont actuellement autorisés à réaliser les prélèvements sur donneurs décédés dans le cadre d’une limitation ou d’un arrêt des thérapeutiques (Maastricht III) ; cette activité « a permis 114 greffes au cours de l’année 2016 ».

Enfin, l’ABM constate que pour 2016, le taux d’opposition au don d’organe est resté stable, autour de 33%.


Sources: 

Agence de biomédecine, Activité de greffe d'organes en France en 2016 (20/03/2017)