Impression 3D d’organes humains : un pas en avant



Une équipe allemande travaillant sur la bio-impression 3D d’organes humains a mis au point une technique pour obtenir un « plan détaillé » des organes, afin d’en reproduire la structure de façon précise.

 

Dirigés par Ali Erturk à Munich, les chercheurs ont utilisés un solvant rendant transparents les organes, ce qui permet ensuite de les scanner pour avoir une image précise de leur structure et de l’emplacement de chaque cellule. A l’aide de ce « plan », les chercheurs impriment un « échafaudage » de l’organe, dans lequel sont injectées des cellules souches pour le rendre fonctionnel.

 

Pour Ali Erturk, les organes imprimés en 3D manquaient jusqu’ici de structures cellulaires détaillées. Avec sa technique « nous pouvons voir où chaque cellule est située dans des organes humains transparents. Et ensuite, nous pouvons reproduire exactement la même chose, en utilisant la technologie de bio-impression 3D pour créer un véritable organe fonctionnel ».

 

D’ici deux ou trois ans, l’équipe concentrera ses efforts sur le pancréas, avant de développer un rein dans « cinq ou six ans ». Ils tenteront de greffer ces organes bio-imprimés à des animaux, et espèrent commencer les essais chez l’homme « d’ici 5 à 10 ans ».

 

Pour aller plus loin :


Sources: 

Reuters, Ayhan Uyanik (24/04/2019)