Inde : tentative de suicide d’une femme séquestrée pour GPA



Une jeune Indienne de 23 ans, Katta Sridevi, a tenté de se suicider après avoir été forcée par des médecins à devenir mère porteuse.

 

Lorsque sa propre mère est tombée malade, elle a demandé de l’aide à une amie infirmière, qui lui a promis 3,5 lakh[1] si elle acceptait de devenir mère porteuse et lui a présenté le médecin PMA, Rajendra Prasad. Dès les premières injections du cycle de FIV, elle refuse d’aller plus loin, mais les médecins la retiennent illégalement dans l’hôpital. Elle arrive finalement à s’échapper au bout de deux jours et porte plainte le 11 août dernier. Les médecins nient catégoriquement l’accusation, et ils ont déclaré que la jeune femme avait été hospitalisée pour maladie, et soignée.

 

D’après la jeune femme, les médecins de l’hôpital sont ensuite venus chez elle et l’ont menacée de mort, elle et sa famille, si elle ne retirait pas sa plainte. Suite au harcèlement de ces médecins, elle a tenté de se suicider. Une enquête est actuellement en cours.

 


[1] 3 500 000 roupies – 4 131 €.

 

 


Sources: 

New Indian Express (09/10/2018)