Indiana : les restes fœtaux conservés par un médecin enfin enterrés



Les plus de 2000 restes fœtaux qui avaient été découverts chez un ancien médecin spécialiste de l’avortement de l’Indiana (Aux Etats-Unis, 2246 fœtus sont retrouvés chez un ancien médecin avorteur ; De nouveaux restes foetaux découverts dans une voiture), le Dr Ulrich Klopfer, ont été enterrés dans un cimetière de cet Etat. Ces restes provenaient d’avortements pratiqués entre 2000 et 2003 et conservés par le médecin pendant près de vingt ans.

 

L’Indiana est l’un des quelques Etats dont la loi oblige l’enterrement ou l’incinération des restes fœtaux après avortement. Une loi similaire vient d’être votée par le sénat de l’Utah et a aussi été introduite dans l’Illinois, le Kentucky, le Missouri, l’Ohio, la Pennsylvanie et le Wisconsin. Le Planned Parenthood a déclaré que ces lois « augmenteraient probablement le coût des avortements ». Actuellement, dans l’Utah, les restes fœtaux sont donnés à des organismes qui gèrent le traitement de tissus humains et « autres déchets médicaux ». Pour le Planned Parenthood, c’est une méthode « sure et efficace ».

 

 

Pour aller plus loin :

Trafic d’embryons par le Planning Familial américain : 5 nouveaux chefs d’accusation portés contre les journalistes rejetés

Avortement : « Ce n’est pas parce que vous voulez oublier que vous oubliez »

Pennsylvanie : vers l’obligation d’enterrer les restes fœtaux ?

IVG : l’Indiana étend le droit à l’objection de conscience à tous les professionnels de santé


Sources: 

Washington Times, Associated Press (12/02/2020) – Daily Mail, Associated Press (11/02/2020)