Infertilité, PMA et risque de cancer : une étude américaine



La revue Human Reproduction publie une étude intitulée « Risque de cancer chez les femmes stériles : analyse des données relatives aux réclamations américaines ». Ce travail montre une association entre l’augmentation du cancer et l’infertilité, sans pouvoir préciser qui de l’infertilité elle-même, des causes de l’infertilité ou des traitements administrés pour les procréations médicalement assistées est à mettre en cause.

 

Pour arriver à ces conclusions, l’équipe a suivi plus de 64 000 femmes ayant des problèmes de fertilité sur une période de quatre ans, et les a comparées à 3,1 millions de femmes ne présentant aucun problème de fertilité. Environ 2% des femmes hypofertiles ont reçu un diagnostic de cancer, contre 1,7% dans l’autre groupe : « une femme infertile sur 49 développerait un cancer au cours de la période de suivi, contre une femme sur 59 parmi les femmes non infertiles ». Un examen plus précis montre que les femmes infertiles ont 78% de risque en plus de développer un cancer de l’utérus et 64% de risque en plus de développer un cancer de l’ovaire, ou encore 59% de risque supplémentaire de développer un cancer de la vésicule biliaire.

 

Les chercheurs expliquent que les femmes hypofertiles qui subissent une fécondation in vitro (FIV) sont exposées à des traitements qui altèrent leurs taux et équilibres hormonaux, des changements qui peuvent être en cause dans le développement de cancer. Par ailleurs, l’infertilité peut avoir une origine génétique qui augmenterait le risque de mutations et de cancer.

 

Des recherches plus poussées sont nécessaires estiment les auteurs, notamment dans la durée.


Sources: 

News Medical (13/05/2019) Dr. Ananya Mandal , Fertility problems may raise risk of cancer in women