IVG en Slovaquie : voir son enfant et écouter son cœur avant de se décider



La Slovaquie autorise actuellement l'avortement jusqu'à 12 semaines de grossesse ou jusqu'à 24 semaines s'il y a un problème de santé. Le gouvernement slovaque réfléchit à des mesures pour réduire le nombre d’IVG pratiquées.

 

Un projet de loi déposé au Parlement propose qu’une échographie du bébé et une écoute de ses battements de cœur soient pratiqués avant que la mère prenne sa décision d’avorter ou de le garder.


Sources: 

Reuters, Rosa Furneaux (21/11/2019)