IVG : L'Etat de l'Arkansas en passe d'accorder un droit de veto aux pères



Dans l’Etat de l’Arkansas, une nouvelle loi a été votée mardi, l’Act 45, qui bannit l’avortement par dilatation et évacuation/extraction, la procédure la plus utilisée pour les avortements du second semestre de la grossesse. Cette mesure aura pour effet de bloquer les avortements après 14 semaines, alors qu’ils étaient possibles jusqu’à la vingtième semaine. Des législations équivalentes ont été adoptées dans 6 autres Etats : l’Alabama, le Kansas, la Louisiane, l’Oklahoma, le Mississipi et la Virginie occidentale.

 

Cependant, la loi votée en Arkansas autorisera aussi le conjoint ou un des parents de la femme, pour la première fois aux Etats-Unis, à poursuivre en justice un centre d’orthogénie, un « fournisseur » d’avortement, même en cas de viol ou d’inceste.

 

La loi pourrait s’appliquer dès le printemps.


Sources: 

The Daily Beast, Kelly Weill (02/02/2017)