IVG : l’Indiana étend le droit à l’objection de conscience à tous les professionnels de santé



Aux Etats-Unis, l’état de l’Indiana vient de voter une nouvelle loi élargissant le droit à l’objection de conscience face à l’IVG. Les médecins et les salariés des hôpitaux et des cliniques avaient déjà le droit, pour des raisons « éthiques, morales ou religieuses », de ne « pas pratiquer d’avortement, ni participer à une procédure entraînant un avortement, notamment la prescription, l’administration ou la délivrance d’un médicament induisant l’avortement ». Avec cette nouvelle loi, le droit à l’objection de conscience sera aussi accordé à tous les autres professionnels de santé, notamment les infirmières, les assistants médicaux et les pharmaciens, quel que soit leur rôle dans le processus d’avortement.

 

La Parlement avait déjà voté cette loi 69 voix contre 25. Le Sénat l’a votée lundi à 38 voix contre 8. Elle doit encore être signée par le gouverneur, Eric Holcomb, qui ne devrait pas faire de difficulté.

 

 


Sources: 

Washington Times (02/04/2019)