IVG par Internet pour 90€



Après les « bateaux de l’avortement », la nééerlandaise Rebecca Gomperts propose un service en ligne peu ordinaire : rendre accessibles les IVG médicamenteuses aux femmes résidant dans des pays où l’avortement est illégal ou restreint.

 

Ainsi, pour 90€, Women on Web, s’engage à fournir une consultation médicale et l’envoi des médicaments nécessaires pour provoquer une fausse couche "au début de la grossesse". Cette prestation est le fruit d’une collaboration avec la compagnie pharmaceutique indeienne, Kale Impex, qui assure l’envoi des médicaments au domicile des femmes souhaitant avorter, « sous 2 à 3 semaines ». En cas de complication, le site recommande aux femmes de consulter un médecin « sans dire quels médicaments elles ont pris ». Les médicaments en question, à base de Mifeprestone et de Misoprostol, sont prescrits en France à condition d’un suivi médical obligatoire.

 

Rebecca Gomperts a dû trouver une autre façon « d’exploiter les failles de la loi » et de détourner les législations nationales car l’opération des « bateaux de l’avortement » avait certes rencontré un battage médiatique mais les autorités locales, en Pologne, en Irlande et au Portugal, étaient parvenues à mettre en échec ses avortements à bord des « cliniques » naviguant dans les eaux internationales.

Sources: 

Salte (Claire Levenson) 01/09/2014 – Famili 01/09/2014