Japon : ces robots qui font office d'employés de bureaux



Au Japon, les robots capables de faire office d'employés de bureau se multiplient. Fukoku Mutual, une compagnie d'assurance, va bientôt mettre en service des robots dont la force de travail équivaut à celle de 34 humains. L’entreprise a dépensé près de deux millions d'euros pour acquérir un système d'intelligence artificielle qui lui fera gagner 30% de productivité et surtout économiser environ un million d'euros par an (cf. Démonstration de robots androïdes au Japon).

 

Surnommée IBM Watson Explorer, cette intelligence artificielle qu'IBM présente comme un robot capable de « penser comme un humain », « va scanner les fichiers des hôpitaux et d'autres documents pour évaluer les remboursements nécessaires, affacturer les patients blessés, gérer l'historique médical et la partie administrative ». Quant aux salariés humains, ils seront en bout de chaîne pour exploiter les données récoltées et digérées par les robots.

 

Plusieurs entreprises japonaises ont déjà choisi des robots plutôt que des employés de bureau. Dai-ichi Life Insurance Co utilise un système Watson pour effectuer les évaluations de paiements aux côtés d'humains chargés de la vérification. De son côté, Nippon Life Insurance Co a commencé ce mois-ci à utiliser un système d'intelligence artificielle pour analyser les meilleurs plans de couverture pour les personnes (cf. Serge Tisseron : "Les gens vont finir par exiger des autres humains qu’ils se comportent comme des robots").

 


Sources: 

Slate (Vincent Manilève) 04/01/2017