Japon : la 1ère implantation mondiale de cellules iPS chez l'homme a eu lieu



Le 10 septembre dernier, la revue scientifique Nature révèlait qu'une équipe de chercheurs japonais devait très prochainement tenter de traiter un patient atteint de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), au moyen de cellules iPS (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 11 septembre 2014). 

 

Annoncée comme imminente, l'implantation des cellules iPS s'est déroulée ce vendredi. La patiente, atteinte de la DMLA, est une femme de 70 ans, a expliqué l'équipe médicale de la Fondation pour la recherche biomédicale et l'Innovation (Ibri) de Kobe, associé à Masayo Takahashi, directrice du projet à l'Institut Riken (Kobe). 

Objectif de cette première opération au monde : "vérifier la sûreté" de l'intervention et plus particulièrement que des tumeurs cancéreuses ne se développent pas, et bien évidemment l'état de la patiente s'améliore. 

 

La DMLA est la première cause de cécité chez les personnes âgées de plus de 55 ans, dans les pays industrialisés. 

 

 


Sources: 

AFP 12/09/2014