Japon : vers l’autorisation des embryons génétiquement modifiés



Au Japon, le gouvernement est en passe d’autoriser la recherche fondamentale sur l'édition du génome des embryons humains[1]. Le ministère des sciences et le ministère de la santé se réuniront vendredi pour présenter une nouvelle directive sur le sujet. Ils souhaitent lever l’interdiction des modifications génétiques de l’embryon humain dans le cadre de la recherche sur les traitements de procréation assistée. Les embryons utilisés seront les embryons surnuméraires issus de fécondation in vitro. L’implantation des embryons génétiquement modifiés dans l’utérus de femmes ou de femelles restera interdite. Une consultation du grand public est prévue, avant la validation de la directive d’ici avril 2019.

 


[1] Ces recherches concernent l’utilisation de l’outil CRISPR Cas9 sur le génome des embryons humains

 

 


Sources: 

The Japan News (24/09/2018)