Kansas : un juge refuse d’autoriser une clinique à pratiquer des avortements par télémédecine



Au Kansas, aux Etats-Unis, la juge de district du comté de Shawnee, Teresa Watson, a rejeté une demande de la Trust Women Foundation visant à empêcher le Kansas d’appliquer une loi qui interdit les avortements par télémédecine.

 

En octobre, la clinique Wichita de cette Fondation avait commencé à fournir des pilules abortives à des patientes qui ont consulté les médecins hors site par webcam. La clinique a renoncé à cette activité le 31 décembre, estimant que le climat juridique était trop incertain.  Julie Burkhart, PDG de Trust Women's, a déclaré qu'elle n'avait pas l'intention de réactiver le service en raison de l'ordonnance du tribunal.

 

Mary Kay Culp, directrice exécutive du groupe anti-avortement Kansansans for Life, a réagi positivement à la nouvelle de la décision, faisant valoir « qu'une interdiction de la télémédecine était en vigueur depuis au moins plusieurs années ». Depuis 2011, l'Assemblée législative a en effet adopté trois lois visant à interdire les avortements par télémédecine, mais toutes ont été suspendues par des procédures en justice.


Sources: 

Washington Times, John Hanna (8/07/19) - Kansas judge won't give go-ahead for telemedicine abortions