La Cour fédérale allemande face au suicide assisté



En Allemagne, la Cour fédérale allemande a tranché en faveur de deux médecins poursuivis pour n’avoir pas empêché la mort de leurs patientes.

 

A Hambourg, deux amies de 81 et 85 ans, qui avaient décidé de mettre fin à leur vie en absorbant de fortes doses de médicaments, n’ont pas été ranimée par un neuropsychiatre. Elles ne souffraient pas de maladies mortelles. « Elles avaient décidé de se tourner vers une association défendant l’euthanasie, qui les a orientées vers le neuropsychiatre ».

 

A Berlin, c’est une femme de 41 ans qui a mis fin à ses jours « pour échapper aux douleurs d’une maladie chronique ». Son médecin n’est pas intervenu.

 

Le président de la chambre des médecins de Hambourg, Pedram Emami, a réagi « contre ce verdict qui donne à un seul médecin le pouvoir de juger si toutes les possibilités de la médecine palliative ont été épuisées ».


Sources: 

La Libre, Nathalie Steiwer (05/07/2019) - Arrêt historique de la Cour fédérale allemande : la justice approuve le suicide assisté