La Haute Cour d'Australie reconnait l'autorité parentale d'un donneur de sperme



En Australie, la justice a reconnu l’autorité parentale à un homme qui avait accepté de donner son sperme en 2006 à une amie homosexuelle, vivant en couple avec une autre femme. La Haute cour, plus haute juridiction australienne, a estimé que l’homme, bien que ne vivant pas avec sa fille, avait «  joué un rôle dans le soutien financier, la santé, l'éducation et le bien-être général de l'enfant ».

 

L’homme s’est tourné vers la justice en 2015, quand les deux femmes ont « émis le souhait de partir s'installer avec l'enfant en Nouvelle-Zélande ». La Haute Cour a estimé que « le père devait avoir son mot à dire sur le départ d'Australie de la fille » : son nom apparait sur le certificat de naissance et il a développé « une relation ‘extrêmement proche’ avec l'enfant ».

 

La décision de première instance, défavorable au père, a été invalidée par la Cour qui a de plus « estimé que la fille devait demeurer en Australie afin que ce dernier puisse exercer un droit de visite ».


Sources: 

Afp (19/06/2019)