La justice autorise le Missouri à continuer les IVG jusqu'au 4 juin



Au Missouri, la licence IVG de la clinique de Saint-Louis, seule clinique de l'état à pratiquer des avortements, a été prolongée du 31 mai au 4 juin par la justice. Le renouvellement de cette licence demeure en suspens jusqu’à la nouvelle audience, prévue mardi matin.

 

La clinique d’avortement de Saint-Louis, gérée par le Planned Parenthood, avait saisi la justice après la décision du gouverneur Mike Parson de ne pas renouveler sa licence IVG « pour des raisons de non-conformité ». En effet le gouverneur accuse la clinique d’avoir « violé volontairement et à plusieurs reprises les lois de l'Etat », et les autorités sanitaires disent avoir découvert des « lacunes » lors d’une inspection de routine en mars dernier; elles « exigent d'interroger tous les médecins ayant pratiqué des IVG au cours de l'an passé dans la structure ». Or les médecins de la clinique « refusent de s'y plier par peur d'être incriminés pénalement ». Les autorités ont donc refusé de prolonger la licence d’exploitation de la clinique, « qui devait expirer à minuit vendredi ».

 

Vendredi, dans un contexte tendu de manifestations pro et anti-IVG, l’établissement a saisi la justice. Le juge Michael Stelzer a rendu sa décision en fin de journée : estimant qu’une fermeture de l’établissement provoquerait une « préjudice immédiat et irréparable », il a décidé que l’autorisation de réaliser des IVG serait prolongée au dela de la date butoir de vendredi minuit, et a demandé un examen plus poussé du dossier dès le 4 juin.

 

Le gouverneur républicain Mike Parson s'est félicité récemment que le nombre d'avortements soit passé « de 20.000 à 3.000 » dans son Etat. Si le renouvellement de licence n’est finalement pas accordé à la clinique de Saint-Louis, le Missouri deviendra le seul Etat américain ne proposant pas d’IVG.

 

Pour aller plus loin :

USA : Interdiction de l’IVG au-delà de huit semaines au Missouri

Les juges fédéraux américains permettent l’application de lois restreignant l’IVG au Missouri


Sources: 

AFP (31/05/2019 - 20h53) - La clinique du Missouri menacée peut continuer à pratiquer des avortements

AFP, Charlotte Plantive (31/05/2019 - 21h22) - La justice américaine offre un répit à l'unique clinique du Missouri où avorter

Photo : Pixabay/DR