La protection des données de santé priorité numéro un de la CNIL pour 2020



Dans un document publié le 12 mars 2020, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a fixé ses trois priorités de contrôle pour 2020 : les cookies et traceurs, la géolocalisation et les données de santé. Plus d'une cinquantaine de contrôles sont programmés dans ces domaines en 2020.

 

La vigilance de la CNIL quant aux données de santé s’explique notamment par l’assouplissement des conditions d’exercice de la télémédecine, le foisonnement des objets médicaux connectés ou encore le risque de cyberattaques. La Cnil portera son attention, entre autres, sur « les mesures de sécurité » mises en œuvre par les professionnels de santé « comme, par exemple, la sécurité des accès aux locaux, les antivirus, la sécurisation des mots de passe… »

 

Les données de santé visées par la surveillance de la CNIL sont définies très largement. Ce sont « des données sensibles, qui font l’objet d’une protection spécifique par les textes (RGPD, loi Informatique et Libertés, Code de la santé publique, etc.) afin de garantir le respect de la vie privée des personnes ».

Pour aller plus loin :

Le Health Data Hub publie ses engagements

Données de santé : "Votre dossier médical est comme une empreinte digitale de votre vie entière"

La cybersécurité : un enjeu primordial pour les données de santé

La CNIL rend ses recommandations sur l’intelligence artificielle


Sources: 

L’Usine Digitale, Alice Vitard (12/03/2020) - Le Figaro, Guillaume Guichard, (12/03/2020)