L’administration Trump notifie officiellement son retrait de l’OMS



« L'administration Trump a officiellement notifié aux Nations unies son retrait de l'Organisation mondiale de la santé, bien qu’il ne prenne effet que l'année prochaine. » Ce qui signifie qu'il pourrait être annulé « sous une nouvelle administration ou si les circonstances changeaient ». L'ancien vice-président et « candidat démocrate présumé à la présidence », Joe Biden, a déclaré qu'il reviendrait sur cette décision « dès son premier jour de mandat s'il était élu ».

 

Cette notification fait suite à l’annonce du président Donald Trump fin mai « de mettre fin à la participation américaine à l'OMS », après l’avoir « sévèrement critiquée pour sa réponse à la pandémie de coronavirus et accusée de se soumettre à l'influence chinoise » (cf. Rupture des relations entre les Etats-Unis et l'OMS). Le président avait déclaré alors dans un communiqué de la Maison Blanche que « les responsables chinois "ont ignoré" leurs obligations de déclaration à l'OMS et ont fait pression sur l'organisation pour tromper le public au sujet d’une épidémie ». « Nous avons détaillé les réformes qu'elle doit faire et nous nous sommes engagés directement avec eux, mais ils ont refusé d'agir », estimait-il. « Parce qu'ils n'ont pas fait les réformes demandées et grandement nécessaires, nous allons aujourd'hui mettre fin à cette relation. » (cf. ONU, OMS : Face aux urgences Covid, sauver des vies plutôt que promouvoir l'avortement ?)

 

« L'avis de retrait a été envoyé lundi au secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres et prendra effet dans un an, le 6 juillet 2021. »

 

Antonio Guterres, « est en train de vérifier auprès de l'Organisation mondiale de la santé si toutes les conditions d'un tel retrait sont réunies », a déclaré son porte-parole, Stéphane Dujarric. En effet, « selon les termes de ce retrait, les États-Unis doivent remplir leurs obligations financières envers l'OMS avant qu'il ne soit finalisé ». Le pays, pour le moment « le plus grand donateur de l'agence » avec un versement de « plus de 450 millions de dollars par an » (cf. Fondation Bill Gates et finacement de l'OMS : un problème de principe), doit actuellement « quelque 200 millions de dollars en cotisations courantes et passées » à l’organisation.


Sources: 

Washington Times, Matthew Lee (07/07/2020)