Le comité d’éthique australien prêt à autoriser le choix du sexe de son enfant ?



Face à l’ampleur du tourisme procréatif qui pousse de plus en plus de couples australiens vers l’étranger pour « choisir le sexe de leur enfant conçu par fécondation in vitro », le comité d’éthique s’interroge sur la possibilité de l’autoriser en Australie.

 

Le choix du sexe d’un enfant conçu par FIV est déjà possible en Australie « pour éviter de transmettre une maladie génétique », mais de nombreux couples font pression pour élargir cette « possibilité » « au cours de toute procréation médicalement assistée ».

 

Plusieurs membres du comité d’éthique se sont déclaré opposés à un tel élargissement, pour diverses raisons : Bob Phelps explique que « si les parents peuvent décider de tout un ensemble de choses pour leurs enfants, je ne pense pas que leur sexe devrait faire partie de ces choix possibles à l’heure actuelle ». Il cite l’exemple de la Chine ou de l’Inde. Tereza Hendl, quant à elle craint qu’une telle mesure « renforce les stéréotypes liés au genre ».

 

Avant que le comité ne rende ses conclusions et « que le gouvernement ne prenne sa décision », les australiens peuvent « donner leur avis en ligne sur la question ».


Sources: 

JIM (28/08/2015)