Le Conseil de l’Europe rejette le rapport sur la GPA « éthique »



Le controversé projet de rapport sur « les droits humains et questions éthiques liées à la Gestation Pour Autrui » (cf. GPA : quelle éthique au Conseil de l’Europe ?, Mobilisation européenne contre la GPA ), examiné hier à huis clos par la Commission des affaires sociales et de la santé de l’Assemblée du Conseil de l’Europe, a finalement été rejeté à 16 voix contre 15.

 

Ce vote du Conseil de l’Europe vient renforcer celui du Parlement européen de décembre dernier (cf. Le Parlement européen condamne la pratique de la GPA). Le Centre européen pour la Loi et La Justice (ECLJ) a annoncé aujourd’hui une nouvelle mobilisation, avec le collectif No Maternity Traffic, contre la GPA et contre « la déshumanisation de la procréation » auprès des gouvernements du Conseil de l’Europe et de la Conférence de la Haye de droit international privé. Son directeur, Grégor Puppinck se réjouit de ce vote. Il a affirmé que l’ECLJ « poursuivra son action en faveur de l’adoption d’une Convention internationale prohibant la maternité de substitution ».

 

Pour aller plus loin :

Les dessous inavoués de la GPA « éthique »

 


Sources: 

IEB, Zenit (16/03/2016)