Le projet de loi pour une école de confiance systématise le remboursement de la contraception prescrite par les médecins scolaires



Le projet de loi pour une école de confiance, adopté mardi en première lecture à l’Assemblée, prévoit l’obligation du remboursement de la contraception prescrite par les médecins scolaires.

 

L’amendement qui a introduit cette mesure a été proposé par le groupe MoDem, et concerne également des actes médicaux comme les bilans orthophoniques ou les vaccins. Actuellement, le remboursement de « produits préventifs » ou d’actes diagnostiques prescrits par les médecins scolaires est « laissé au bon vouloir des caisses primaires » d’assurance maladie, ce qui nécessite parfois une seconde visite auprès d’un médecin généraliste. Pour les députés MoDem, obliger les CPAM à rembourser les prescriptions des médecins scolaires est « une source d’économie » car elle « évite une consultation payante ».


Sources: 

Le quotidien du médecin, Marie Foult (21/02/2019)

Photo: Pixabay DR