Le Sénat de l’Utah vote une loi pour limiter le nombre d’IVG



Aux Etats-Unis, « les législateurs de l'Utah ont adopté cette année une nouvelle réglementation sur l'avortement, dont une mesure approuvée jeudi par l'assemblée législative contrôlée par les républicains, qui interdirait la plupart des avortements si l'affaire Roe v. Wade est annulée ». En effet, « la nouvelle mesure stipule que l'Utah interdira tous les avortements, sauf dans des cas comme le viol ou une menace grave pour la santé de la mère ». Ce qui « pourrait signifier des accusations de crime pour un médecin ou une femme qui a mis fin à sa propre grossesse ».

 

Par ailleurs, le Sénat de l’Utah a adopté la semaine dernière une proposition de loi imposant de passer une échographie avant un avortement. L'Utah avait « interdit l'avortement après 18 semaines l'année dernière ». Une mesure « bloquée par un litige ».

 

Par ailleurs, « le bureau du gouverneur Gary Herbert oblige les cliniques d'avortement à incinérer ou à enterrer les restes du fœtus ». Une mesure qui « intervient après que la Cour suprême ait confirmé une loi similaire de l'Indiana signée par le gouvernement de l'époque, Mike Pence, l'année dernière ».

 

Le Gouverneur n'a pas indiqué s'il allait signer ou opposer son veto à l'un des projets de loi.

 

 

Complément du 17 mars 2020 :

Dans l’Etat de l’Idaho, un processus similaire est en cours : « Un panel de la Chambre des représentants a approuvé lundi une loi faisant de l'avortement un crime si la Cour suprême des États-Unis devait annuler l'arrêt Roe v. Wade ». « La mesure est maintenant soumise à l'ensemble de la Chambre pour débat. Elle a déjà été adoptée par le Sénat ».

 

Pour aller plus loin :

Le droit à l’IVG en débat à la Cour Suprême américaine

IVG et objection de conscience : la CEDH refuse de considérer la requête de deux sages-femmes suédoises


Sources: 

NBC, Associated Press (13/03/2020) - Washington Times, Keith Ridler (16/03/2020)