Le succès d'une pétition oblige le Parlement des Pays-Bas à discuter du DPNI


L’ONG néerlandaise DownPride a lancé en janvier 2015 une pétition contre la systématisation du DPNI aux Pays-Bas. Il est en effet envisagé que le DPNI soit proposé de manière routinière à toutes les femmes enceintes dans le cadre de la politique de santé publique (cf. Synthèse de presse Gènéthique du 9 juin 2015).

 

Le DPNI a été introduit aux Pays-Bas en avril 2014 comme projet pilote prévu pour durer jusqu’en avril 2016. Raccourcissant la période de ce projet pilote, le Ministre de la Santé néerlandais pourrait se prononcer dès 2015 sur le maintien ou non de cette mesure de dépistage systématique qui vise en priorité de la trisomie 21.

 

De nombreuses associations, menées par DownPride, critiquent cette systématisation du dépistage qui stigmatise les personnes porteuses de trisomie 21.  

 

La pétition lancée par DownPride vient d’atteindre les 40 000 signatures, ce qui signifie qu’il s’agit maintenant d’une initiative citoyenne qui devra être discutée au Parlement néerlandais.