Les médecins québécois vont disposer d’un guide de l'aide médicale à mourir



Le 10 septembre 2015, le Collège des Médecins du Québec publiera son premier guide du suicide assisté à l’intention des médecins. Cette publication fait suite au projet de loi 52, adopté le 10 juin 2014 au Parlement (Cf. Gènéthique du 10 juin 2014). En décembre, Québec deviendra la première juridiction du Canada à pratiquer l’aide médicale à mourir d’adultes en fin de vie et sujets à des souffrances exceptionnelles et incurables.

 

Cette annonce a suscité des réactions et de nombreux centres de soins palliatifs de Montréal dont le plus important de la ville, le Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (CHUM), n’ouvriront pas à leurs patients la possibilité de recourir au suicide assisté. Pour le docteur Michel L'heureux, directeur général de la maison Michel-Sarrazin, un centre de soins palliatif à Québec, « l'euthanasie n'est pas un soin et encore moins un soin palliatif. Ça ne fait pas partie de notre mandat ».

 

Les médecins auront la possibilité d'invoquer la clause de conscience pour justifier le refus de pratiquer une euthanasie.

 


Sources: 

Montreal Gazette (27 août 2015), National Post (28 août 2015), La Press.Ca (02 septembre 20015), TVA Nouvelles (01 septembre 2015)