L’UNESCO nomme des experts pour se pencher sur les questions éthiques liées à l'Intelligence artificielle



La directrice générale de l'UNESCO[1], Audrey Azoulay, vient de nommer 24 experts parmi « les plus grands experts mondiaux sur les défis sociaux, économiques et culturels de l'intelligence artificielle (IA) afin qu’ils rédigent des recommandations applicables au niveau international sur les questions éthiques soulevées par le développement et l'utilisation de l'IA »[2]. Lors de leur dernière conférence générale en novembre 2019, les « 193 États membres de l'UNESCO » l’avaient chargée « d'élaborer le premier instrument normatif mondial » sur cette question.

 

La première réunion du groupe d’experts[3] issus de tous les continents et au nombre desquels figure le Pr Catherine Tessier, membre du comité national pilote d’éthique du numérique, se tiendra du 20 au 24 avril 2020. Réunion au cours de laquelle, ils « commenceront à examiner les choix éthiques complexes auxquels le monde est confronté », en prévision de l’élaboration d’un texte présenté aux parties prenantes puis « soumis aux États membres de l'UNESCO pour adoption lors de la prochaine Conférence générale prévue en 2021 ».

 

Pour la directrice de l’UNESCO, « il est de notre responsabilité de mener un débat universel éclairé afin d'entrer dans cette nouvelle ère avec les yeux grands ouverts, sans sacrifier nos valeurs, et d'établir une assise mondiale commune de principes éthiques pour l'intelligence artificielle ».

 

 

Pour aller plus loin :

L’Unesco met en place une réflexion pour une « approche humaniste » de l’Intelligence artificielle

Microsoft et IBM signent l’Appel de Rome pour une éthique de l'intelligence artificielle

Vers une régulation européenne de l’intelligence artificielle ?

Le CCNE lance son « Comité pilote d’éthique du numérique »

 

 


[1] Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

[2] UNESCO (11/03/2020).

[3] Liste complète des experts


Sources: 

UNESCO (11/03/2020)